Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 03:46
Roger Dorwling-Carter
Roger Dorwling-Carter

~~LES 20 ANS DU MARTINIQUE JAZZ FESTIVAL Le public était invité dimanche 30 novembre dans le beau cadre de l’Espace Samboura au Prêcheur à Jazz et Nature. Pour la dernière saison du CMAC, le Martinique Jazz Festival n’a pas oublié celle qui pendant longtemps a créé le Martinique Jazz Festival ainsi que le Festival de la guitare, j’ai nommé l’ancienne directrice Fanny AUGUIAC. Certains étaient là depuis le matin pour une randonnée ou une sortie en mer où le temps magnifique a facilité cette belle journée. C’est Frédéric THALY, chargé de communication du CMAC qui a rappelé ceux qui ont fait cette institution sous la direction de Fanny AUGUIAC ; C’est vers 16h30 que le trio composé de Guy-Marc VADELEUX au piano, Brice BAPTE à la basse et Wlfrid BEDACIER à la batterie que les premiers accords ont résonné. JoelleVIELLET nous a convié à son voyage musical entre bossa-nova, reaggay, jazz et bien sûr biguine avec sa composition Voyagez loin. Elle nous a confié « Depuis l’âge de 18 ans, j’ai rencontré le Jazz et nous nous sommes jamais quitté…. » Elle nous a gratifié d’un magnifique standard Blue moon lui permettant quelques scats dont elle a le secret. Puis, Loriane ZACHARIE a jazzifié a sa manière, le titre de Fernand Donatien Léona. C’est par ce procédé qu’elle a rendu hommage à la femme martiniquaise de fort belle manière. Man Titino, titre issu de son premier album nous rappelle cette terrible maladie : la maladie d’Alzheimer. Roger DORWLING-CARTER a transporté le public par le biais de sa voix unique avec une belle chanson d’amour en espagnol. Cependant sur le titre The Man I love, il semble que les musiciens trop amoureux ou pas assez ont légèrement « coincés » au point que le directeur musical a sollicité l’indulgence du public en s’excusant auprès de la chanteuse. Roger Dorwling Carter en bonne professionnelle de la scène a « rattrapé » les choses en nous proposant un excellent standard. Enfin, une toute nouvelle voix modeste, Malory M., mais oh combien puissante a sollicité le « respé pou lavi artis ». Elle nous a présenté quelques extraits de son tout nouvel album. Le public était nombreux et ravi d’avoir vécu ce beau moment musical autour de belle voix féminines martiniquaises. Georges-Louis Lebon représentant du CMAC a souhaité que cette décentralisation se pérennise. Marcelin Nadeau, Maire du Prêcheur, a dors et déjà annoncé qu’ils étaient prêts au Prêcheur à accueillir de telle manifestation en espérant que le nouvel Etablissement Public Culturel va poursuivre dans ce sens. Assurément, le public a vécu dimanche un bon moment de ce dernier évènement sous l’égide du CMAC tout en swing avec de belle voix féminines en clin d’œil à Fanny AUGUIAC

Trio GM Vadeleux
Trio GM Vadeleux

Trio GM Vadeleux

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Pour l'instant y a que les pharmaciens qui ont
le droit de distribuer produit pharmaceutique
dérivé du cannabis et ce uniquement
sur ordonnance .
Cela signifie que le cannabis n'est légal en
France que sous forme médicamenteuse
par des laboratoires français agréés et que
sous prescription médicale.
En attendant la légalisation du cannabis
et de sa culture , sous sa forme naturelle et
et la légalisation des coffe-shop et smartshop
partout en France ,
nous realisons des offre de prêt
à taux 0 sur 50 ans
allant de 400 k€ à 7000 k€ à tous ceux qui
veulent s'installer aux Pays-Bas pour
ouvrir leur coffee-shop, dispensaire ou
smart-shop.
Veuillez prendre contact à :
france-dispensaire@gmx.com
Répondre