Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 14:38

~~Fantaisies et merveilles de Jude Duranty

De Jude à Jid, en français ou en créole, Jude Duranty fait chanter la langue ! « Fantézi », son dernier livre, distille toute la saveur du propos badin ou moraliste en créole. Pawol la ni pou di ek li ! S’emparer de la langue créole, la faire sonner, chanter, dire, au fil des jours, émotions, sentiments, pensées folles mais aussi propos de sagesse… c’est le pari de Jude Duranty dans « Fantézi ».

En noble artisan de l’écrit créole, Jude Duranty étoffe son œuvre d’une nouvelle expérience, celle de la « merveille » et du haïku. Il démontre ainsi que l’écriture en créole peut tout aussi bien s’ancrer dans la tradition que s’ouvrir aux vastes palpitations du monde. De fantaisie en haïku Sachez-le lecteur, la littérature créole martiniquaise possède ses traditions formelles tirées du conte notamment. La « merveille » ou fantaisie, est de ces exercices de style, cet instant virtuose, où le conteur créole improvise une anecdote rimée. Cette verve de l’oralité créole avait déjà été exploitée à l’écrit par Marie-Thérèse Julien Lung Fou, dans son ouvrage intitulé « Les piments doux » (1976). C’est bien de cette plume féminine, injustement ignorée, que Jude Duranty s’inspire. Il y met sa patte, fait claquer merveilles et fantaisies selon son inspiration. De ses pièces créoles, les sujets sont variés. On y trouve à méditer et à rire, on y reconnaît ses travers. Et le haïku, interrogerez-vous ? Le haïku est cet art japonais du poème court. La langue créole de Jude Duranty s’y prête très bien, démontrant son adaptabilité, sa fertilité. Avec ses haïkus, l’auteur privilégie donc la concision formelle, suggérant un sentiment, esquissant un paysage. Son haïku créole est une invite à la rêverie du langage. « Pawol ou pé bel mé bel pawol pa ka tjuit adan kannari », alò, kouri li vitman,« Fantézi » Jid fini matjé !

Marjorie ADENET-LOUVET

FANTEZI
Partager cet article
Repost0

commentaires