Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 13:34

Georges Bernard MAUVOIS  (Ti-Jo)

(1939-2011)

 

Ti-Jo Mauvois, appelé ainsi avec l’homonymie avec son père Georges Éleuthère Mauvois.

Il a rendu le souffle dans un hôpital parisien alors qu’il souhaitait tant rentrer chez lui dans sa Martinique natale dont il a consacré de nombreux travaux historique.

Après ce dur et long combat contre la maladie nous avons été surpris d’apprendre hier 6 décembre, le même jour que la commémoration de Frantz Fanon.

Il avait, il y a deux ans, décliné au dernier sa participation à notre manifestation  « Chelchè ka sonjé » mais nous retiendrons sa disponibilité et sa grande générosité à partager dès qu’il s’agissait de transmettre l’histoire de notre pays.

Rappelons sa contribution à l’insurrection du sud (septembre1870) en compagnie de Armand Nicolas à la Maison des syndicats en 2009 puis à l’Anse figuier  (Rivière Pilote)

Il avait pris sa retraite d’enseignant pour se mettre à l’écriture d’ouvrage historique, ce projet malheureusement n’arrivera pas à son terme puisqu’il nous a quitté ce 6 décembre 2011.

 

 

 

 

 

Bibliographie :

  • LOUIS DES ÉTAGES ((1873-1925) 1873-1925 : Itinéraire d'un homme politique martiniquais Georges B. Mauvois, Karthala, 1990

Cet ouvrage a reçu le Prix Frantz Fanon en 1990.

 

Ouvrage collectif

  • Histoire et civilisation de la Caraîbe (Guadeloupe, Martinique, Petites Antilles) : Tome 1, Le temps

de Jean-Pierre Sainton, Raymond Boutin, Richard Chateau-Degat, Lydie Ho-Fong-Choy Choucoutou, Georges Mauvois

Publication : 09 Décembre 2004 | Histoire et Actualité

Maisonneuve & Larose, 2004

 

Il oeuvrait pour une connaissance de l’histoire de la caraïbe et l’on se rappelle encore ses interventions sur Haïti à Radio APAL, sur les évènements du Carbet.

On perd incontestablement un chercheur passionné de l’histoire de notre région.

 

Jid

Partager cet article
Repost0

commentaires