Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 septembre 2021 4 16 /09 /septembre /2021 13:06

Ou ni tò… oben rézon

Ou pa janmen sav kimoun ni rézon oben kimoun ni tò. Sa difisil a jijé. Mwen, pandan lontan man ba toutmoun rézon, jikatan man rivé wè ki tousa man té ka ba rézon-an, té ni tò.

Kidonk man té ni rézon !

Sa fè ki man té ni tò !

Man té ni tò ba moun rézon ki té ni tò kwè yo té ni rézon.

Kivédi mwen éti pa té ni tò, man pa té ni pies rézon pa ba moun tò, ki té ka kwè yo té ni rézon, tandik ki té yo té ni tò.

Man ni rézon,han ? Pis yo té ni tò !

Epi san rézon, ankò ! La man ka testé pou di, pas …. Mwen tou, sa ka rivé man ni tò. Mé lè man ni tò, man ni rézon mwen, man pa ka ba.

Sa té ké rikonnet tò mwen !

Man ni rézon mwen ! han ?

Lè’w bien gadé… sa ka rivé mwen ba moun rézon éti ni rézon tou. Mé la ankò, sé an tò.

Sé kondisiré man té ka ba moun tò, moun éti ni tò. Pa ni rézon !

An finaldikont, man ka kwè ou toujou ni tò éséyé ni rézon anfas moun éti ni bon rézon kwè yo pa ni tò !

 

Transbòdaj an teks Rémon Dèvos

Jid

 

Ou ni tò...oben rézon
Partager cet article
Repost0
7 septembre 2021 2 07 /09 /septembre /2021 14:28

Agé de plus d’un siècle (1883 - 2021), Choucoune est indubitablement l’une des plus populaires et des plus exploitées musicalement des pièces poétiques de toute l’histoire de la littérature haïtienne. Son auteur, Oswald Durand, alors en prison pour causes politiques, a donné naissance à ce beau poème au cœur de la solitude carcérale. Peu de temps après la publication de ce fameux poème, son charme créole a séduit le musicien et compositeur haïtiano-américain Michel Mauléart Monton jusqu’à ce qu’il l’ait mis en musique en 1893. D’après Etienne C. Dumervé, cité par l’académicien Michel-Ange Hyppolite dans son essai intitulé « Istwa pwezi kreyòl Ayiti », paru chez Éduca Vision en 2000, Choucoune n’existait pas que dans un poème. Originaire de la Plaine-du-Nord, elle était bien réelle et son vrai nom est Marie Noël Bélizaire. Bref. Aujourd’hui, ce n’est pas une entreprise facile de dénombrer les multiples interprétations et adaptations musicales qui succèdent au travail de Monton. Interprété en espagnol par la chanteuse cubaine Celia Cruz, adapté en anglais sous le titre « Yellow Bird », Choucoune s’expose et s’explose bien sur d’autres territoires linguistiques.

D

Choucoune d’Oswald Durand : au-delà de la langue ou des langues, autres angles de lecture

Choucoune, un produit immortel de la plume du poète haïtien Oswald Durand, est l’un des poèmes les plus populaires de la littérature haïtienne. Ce poème écrit en créole a franchi avec éloquence la barrière des cultures et des langues. Au-delà de sa langue natale ou de ces autres langues, nous proposons ici d'autres angles de vue.   

Publié le 2021-09-06 | lenouvelliste.com

 

1 / 1

C

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2021 1 06 /09 /septembre /2021 14:49
Moïku

On a tous entendu parler du « haïku » qui est un poème très concis de trois vers libres dont le premier et le troisième comptent cinq pieds, le deuxième sept pieds.

Le « moïku » pour sa part, d'origine haïtienne : réflexion, aphorisme, maxime, satire ou apophtegme sous forme de quatrain monorime se veut l'heureux mariage des sciences humaines et de la poésie.

Il s'agit, lui aussi, d'un poème concis qui se compose de quatre vers libres dont les rimes sont identiques.

Je m’y suis risqué et cela donne cela en français :

Cette nouvelle forme de poésie

Me séduit en me laissant saisie

C’est pour cela qu’elle me conduisit

A produire cette petite fantaisie.

 

Et ceci en créole : Moyikou

Matinik pé rété fantastik

Si anlo moun rété fè sik

Ek fè vié bagay mistik

Pou lavi maléré pli lojik

Partager cet article
Repost0
14 août 2021 6 14 /08 /août /2021 03:41

KRÉYOLOMAJ BA ÉRIK MARTHÉLI

jou-tala Bazil ka malmennen anlo artis. Lasimenm pasé sé té Jakob, simenn-tala sé Klodi Larjèn ek yè an matjè-obsèvatè, ann ouvriyé zépon natirel-la : Erik Marthéli pati monté an Galilé.

Lang kréyol-la ped an travayè ki pa té ka vréyé kò’y monté, i pa té ni gran fraka mé fout i té éfikas an zafè’y. Parapot a travay-li, i té bibliotékè ka travay « La Bibliothèque nationale » adan servis risivrè liv. Kidonk i té ka wè tousa ki piblikasion kréyol asou péyi kréyolopal kontel Gwadloup, Matinik, Laréyinion, Lagiyàn, Moris épi kisasayésa.

Sé té an mapipi adan Edision Zaboka, sé li té ka fè woulman sé liv-la. Dènié liv nou fè paret épi brital travay-li sé « Krey mo mawot ».

Sel piblikasion i fè sé ANNAKS épi pliziè version. I té ka travay asou ANNAKS IV. Travvay asou non chak mòso teks an liv, an fransé (le paratexte).

I kité brital zouti-tala ba nou lé matjè é i té ni projé an 2021 rabonni’y épi pliziè endeks (non matjè, non liv ek anplisdis = annexe)

Erik Marthéli sé moun ki transkri plis chanté kréyol daboudabò asou Volkréyol épi apré Apapawolanlè.

Sé gras a wou ki permet mwen miziré tout valè Kréyolad ek endé mwen pibliyé an vantèn liv épi Edision Zaboka.

Sa pa pawol anlè, tjè mwen ka brété, mé lanmitié pa ka bout lè an nonm kon’w disparet. Vizion’w pou lang kréyol-la ké mantjé mwen, mé man ké véyé asou Gayel.

Lanmò toujou ni an koz, mé sa red ped an jénes plen divini. Tjè mwen blésé mé man ka di’w :

Mèsi anchay, anlo, mèsi épi sé tout, Erik Marthéli.    

Jid

 

KREYOLOMAJ BA ERIC MARTHELI
Partager cet article
Repost0
21 juin 2021 1 21 /06 /juin /2021 00:55

Papa man enmen’w

 

Jòdi sé lafet lé papa

Ich-mwen matjé an poèm ba mwen

La ou yé-a, man pa sav si ou ké sa li’y

Ou té ka ki siyé non’w

Mé sa man asiré, ou ka wè twa ti-yich- ou

Menmsi ou pa ni tan wè épi zié vivan’w, twaziem-lan


Man ka palé’y di wou, gran-papa’y

Papa adan évolision mwen

Man dékouvè an brital bles ou té ni

 An bles man ni tou

Mé pa otjipé’w, man ka otjipé di’y

Sé wou ki aprann mwen di :

Man enmen’w ich mwen san wont, ni jènman

Man pa di’w li asé

Man enmen’w Papa

Menmsi ou pa té ka douté di sa

Ou pa la ankò pou wè man ka matjé’y

Man ka di’w li tibren anrita

Mé nou pa janmen anrita pou bien fè

Mèsi papa, gras a wou

Ich-mwen, ti-yich mwen dèmen

Ké tann sa amotchay.

PAPA MAN ENMEN’W POU TOUJOU, AN SEL KOU

Tibolonm ou ki papa jòdi

Lafet lé papa
Partager cet article
Repost0
6 juin 2021 7 06 /06 /juin /2021 13:16

KREY MO-MAWOT :

Petit lexique des mots créoles peu usités

Jude DURANTY

Pandan tro lontan kilti kréyol-la rété adan an kanman palé selman. Pa ni lontan i koumansé pran zev-li an an kanman lékriti-a. Sa fè ki anlo granmoun-nou mawot, yo pati an péyi san chapo épi anlo mo kilti kréyol-la. Annout di sa, disparet pran anlo métié kontel tondilié, kaboch, genyen fèy bè an boutik oben an mis luil épi an met wonm…

Tousa pran lavol, tousa mawot kon sèvolan fil-yo kasé. Magré brital travay dé langannis mapipi lang-lan ki fè diksionnè, kontel Afarel (Raphël Confiant) ki mété atè Dictionnaire créole martiniquais-français, Piè (Pierre Pinalie) Dictionnaire élémentaire français-créole, Jean Bernabé Ecriture, lecture et facture lexicale du créole Ranboulzay 2/Révolution 2, oben bien lontan avan Elodie Jourdain Le vocabulaire du parler créole de la Martinique magré tout travay GEREC anlo mo dèyè poko touché, ni kouché anlè papié.

Jid (Jude DURANTY) épi liv-tala, i fè an kout dézerban i ranmasé adan popilasion-an anlo mo gangann-nou té ka sèvi ek yo pa ka djè tann ankò. I té ké anvi nou dékouvè oben ridékouvè sé mo-mawot tala. Direktiman pou sa nou viré trouvé disparet pa pran yo an manniè définitiv.

Edision Zaboka ka kontinié pibliyé alantou lang kréyol-la pou langaj nou rabonni.

Annou chonjé bel pawol an matjè kréyol Daniel Boukman éti té ka di nou :

Pawol an bouch

Sé zwézo

Ou pòkò wouvè kaloj-la

Sé zwézo-a za pran lavol

Pawol matjé

Sé zel zwézo lanmen’w maré.          In Zizing pawol

Jid pa maré pawol palé-a, mé épi liv-tala i ka envité nou dékouvè, ridékouvè, chaché, viré chaché sé bel mo-tala ka dòmi an mémwa nou pou nou simayé’y ba divini nou. Asiré si nou sipòté travay-la nou kontinié’y, nou ké fè kon kolibri-a menmsi sé an tigout dlo i pé vidé anlè difé-a, i fè pa ta’y.

 

 

Jid

Krey Mo-mawot : Petit lexique des mots créoles peu utilisés
Partager cet article
Repost0
19 mai 2021 3 19 /05 /mai /2021 02:46

Napoléon

 

Léyon pa enmen Napoléyon

Pou’y, misié sé an lapo lonyon

Lè man mandé’y poutji i ni tousa émosion

I di mwen : misié aji kon an mous-kouyon

Epi moun Gwadloup i pran pou mouton

I viré mété lestravay san fason

Moun Lésent fè For Napoléyon

Mé an boug kon Delgrès ki pa té an kouyon

Di i simié mò pito kon neg mawon

Pasé déviré anba jouk lestravay san pokosion

Pa asou Matouba, i pran an rézolision

I di tou fò épi déterminasion :

La libèté oben lanmò kom solision

Pou pa viré anba ni soumision

Ni tribilasion épi tizon

Ni rotasion Napoléon

Pou pies kalté rézon.

 

 

 

Jid 18 mai 2021

Partager cet article
Repost0
14 mai 2021 5 14 /05 /mai /2021 23:49

https://www.montraykreyol.org/article/gran-koze-alantou-lang-lan

Gran kozé alantou lang-nou
Gran kozé alantou lang-nou
Gran kozé alantou lang-nou
Partager cet article
Repost0
8 avril 2021 4 08 /04 /avril /2021 19:33
Zouki d'ici danse revient

Zouki d’ici danse

Une petite photographie musicale de nos mœurs

Jude DURANTY

 

Jude DURANTY, ce Lahayssois de Schoelcher a publié en 2007 son premier livre. C’est son premier roman écrit en créole sous le titre « Zouki bel zouti » parut en français « Zouki d’ici danse » aux Editions Ibis Rouge. Les éditions Orphie qui ont racheté le fonds d’Ibis Rouge, réédite cet ouvrage pour le plus grand bonheur de l’auteur.

L’ouvrage était en 2019 dans le programme du Colloque sur le Zouk organisé par K.Editions, comme il a été au programme du Symposium sur le Zouk organisé en 2011 par l’universitaire Hanétha Vete-Congolo.

Ce roman qui donne la parole à des personnages musicaux comme Bèlè, Mazurka et Zouki traite surtout comme l’indique l’incipit. « Alors Jésus dit : Un prophète est estimé partout, excepté dans sa ville natale, sa parenté et sa famille. Marc 6. 4 »

Sur la thématique nul n’est prophète dans son pays, le Zouk est bien accueilli ailleurs sauf dans le pays des ses créateurs (Guadeloupe et Martinique). Il existe même un Musée du Zouk en Angola, ce pays qui estime que « Le Zouk a joué un rôle prépondérant pendant la guerre fratricide qui a déchiré l’Angola de 1975 à 2002 ». Ce musée est une création de Luis Paolo Da Silva en 2012.

A travers ce roman, l’auteur enfant de Fond Lahayé fait parler le cocotier à deux têtes curiosité naturelle aujourd’hui disparue mais toute une population avait ses mœurs, le punch en musique, la Paillote, la mer etc… Il veut nous sensibiliser à une prise de conscience de toute la valeur de nos musiques nombreuses et souvent méconnues par les autochtones.

Ce texte enfin interroge une de nos manies qu’il appelle le « dénigraj » consistant à dénigrer systématiquement ce que fait un compatriote. Pourquoi nous détestons-nous ?

S’il n’apporte pas de solutions, il fait découvrir ce prolongement du syndrome de Lynch.

Plongez-y, assurément vous passerez un bon moment littéraire et de réflexion sur nous-mêmes.

 

Jid

 

Partager cet article
Repost0
18 février 2021 4 18 /02 /février /2021 19:05
Mèkrèdi-lésann

Mèkrèdi-lésann

 

Mèkrèdi-lésann moun ka désann

Pou an dènié vidé, avan Vaval fè sann

Lanné-tama pa ni vaval ek machann

Ka vréyé pié, kisiswa machann pistach, laviè ayen pa ka vann

Mé anlo karnavalié pa ka tann

Menmsi yo fèmen lavi pou moun pa désann

Ni adan ki anni pran lotowout-la pou fè flann

Yo fè vidé la té ni moun kon kann

Magré organizatè Lavil Fodfransfè Mi lim, anlo atann

Avan yo alé é twa jou-a ja fini, nou mèkrèdi lésann

Manmay lanné-tala té tibren kouchal pétet fok atann

Lanné prochenn, asiré Vaval ké viré pétet épi viann

San korona, sé sa tout moun ka atann

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de jude duranty
  • : Publication régulière de textes créoles contemporains Kréyol tou lé jou
  • Contact

Recherche

Liens